Appareil digestif

 

Gentiane jaune (Gentiana lutea)

Cette grande plante vivace d’altitude possède des racines fortement développées. De l’inflorescence à la racine, la plante est entièrement pénétrée de substances amères, même le sucre qu’elle produit est partiellement amer. L’extrait de sa racine aide l’être humain à « ouvrir » sa nourriture de manière optimale en incitant les glandes digestives à une meilleure activité.

Posologie standard

► Troubles digestifs dus à la perte du rythme

► Préparations à base de substances amères

► Maux de ventre, spasmes abdominaux

► Ballonnements

► Nausées

► Brûlures gastriques (brûlures d’estomac)

► Diarrhée

► Constipation

► Soutien de la fonction hépatique et biliaire

 

En règle générale, une alimentation équilibrée prévient les troubles digestifs. Mais, périodiquement, notre style de vie moderne surcharge nos organes digestifs qui ont aussi besoin de phases de détente. Le fast-food, les repas d’affaires, le stress, l’alcool et autres denrées d’agrément provoquent des problèmes quand ils deviennent une habitude car le rythme sain de la
digestion est perturbé. Prenez le temps de manger et appréciez la nourriture que vous ingérez. Une conversation teintée d’humour et pas trop intellectuelle favorise une bonne digestion.

Troubles digestifs dus à la perte du rythme

 

Digestodoron® gouttes (Weleda)

Cure d’environ 8 semaines suivie de 2 semaines de pause, puis nouvelle cure de 8 semaines

 dès 12 ans

 

 Posologie 

NE

Les substances amères stimulent de manière simple et efficace la fonction digestive et l’appétit. L’introduction d’aliments amers dans le menu aide dans bien des cas. 

Pour stimuler l’appétit, on peut prendre des préparations à base de substances amères environ ¼ h avant le repas. Il est important de bien percevoir l’amertume dans la bouche. 

En cas de sensation de pesanteur, de ballonnements et de brûlures gastriques, les remèdes doivent être ingérés une heure après le repas

Ce n’est pas la quantité qui est déterminante mais la perception de l’amertume dans la bouche. L’augmentation de la dose affaiblit l’effet. Il faut introduire des pauses dans la consommation de préparations amères afin d’éviter une accoutumance.

Préparations à base de substances amères (énumération selon le degré croissant d’amertume) 

 

 

Cichorium Rh D3 gouttes sans alcool (Weleda)
    ou Cichorium intybus Ø gouttes (Ceres)

 

 Posologie 

 

Melissa comp. gouttes (Ceres) 

 

 Posologie 

 

Gentiana comp. Globuli (Wala)

Utile si nausées concomitantes ; approprié pour le voyage

 

 Posologie 

 

Gentiana lutea Rh 5% gouttes sans alcool (Weleda) 

 

 Posologie 

 

Elixir amer (Wala)

Amer contenant du sucre et des composants qui réchauffent

dès 12 ans

 Posologie 

NE

 

Amara gouttes (Weleda)

Préparation combinée, large spectre d’action

dès 6 ans 

 

 Posologie 

NE

Le plus souvent, les personnes touchées disent simplement qu’elles ont « mal au ventre ». Dans ce cas, il est important de procéder à une différenciation soigneuse car des maladies graves peuvent également se manifester ainsi. Si la cause est du domaine digestif, un premier traitement peut être instauré avec les préparations suivantes.

Traitement de base en cas de maux de ventre 

 

Fleurs de camomille, graines de fenouil, herbe de menthe

 

    

Le bon truc : ici également les préparations amères sont de bons et indispensables remèdes d’accompagnement.

Les crampes dans la région gastro-intestinale sont des symptômes typiques d’une digestion surmenée. La camomille et la menthe sont des plantes médicinales qui ont fait leurs preuves. La camomille est particulièrement recommandée quand la chaleur est ressentie comme bienfaisante; la menthe est avant tout indiquée quand on souhaite un effet rafraîchissant,
décontractant et stimulant de la digestion.

Traitement de base en cas de spasmes abdominaux (coliques)

 

Infusion de camomille et /ou de menthe

     
 

Spiritus Melissae comp. gouttes (Weleda) 

10 – 20 gouttes sur un sucre ou dans de l’eau, jusqu’à 5 fois par jour

dès 6 ans

 Posologie 

!

 

Chamomilla Cupro culta, Radix eth. Dec. 0,1% Globuli (Weleda)
    ou Belladonna (Atropa bella.)/ Chamomilla Globuli (Wala) 

 

 Posologie 

Le bon truc : soutenir par des frictions avec la pommade Cuprum metallicum praeparatum 0,4% (Weleda). Ensuite tenir chaud.

 

Application extérieure réchauffante et décontractante

 

 

Melissa comp. huile (Wala)
    ou Oxalis, Folium 10 % pommade (Weleda)

 

 Posologie 

Le bon truc : des frictions avec des huiles essentielles de lavande ou de cumin diluées à environ 5 % sont en général ressenties comme très bienfaisantes..

 

L’apparition de ballonnements peut avoir des causes diverses : aliments provoquant de l’aérocolie, troubles fonctionnels des glandes digestives, constipation mais aussi des incompatibilités alimentaires. L’adjonction d’épices aide à la digestion d’aliments provoquant des flatulences.

Traitement de base en cas de ballonnements (aérocolie)

 

Graines de cumin, de fenouil et d’anis

     
 

Carvon® comprimés (Weleda)

Egalement très utile en voyage si l’on consomme des aliments inhabituels.

dès 6 ans

 Posologie 

NE

Le bon truc : L’action des substances amères sur la digestion empêche l’apparition de ballonnements (voir ci-dessus).

 

Nausées 

Si la cause des nausées est un estomac dérangé, le remède de choix est la tisane de camomille, un vieux remède qui a fait ses preuves. Dans le cas des nausées dues à la grossesse ou au mal des transports, les remèdes suivants peuvent apporter un soulagement. Le fait que la digestion mène une vie autonome non dirigée est l’élément commun à toutes les causes. Les préparations réveillent à nouveau l’intérêt pour le corps.

Traitement de base en cas de nausées et de vomissements

 

Fleurs de camomille, feuilles de menthe, racine de gingembre

     
 

Spiritus Melissae comp. gouttes (Weleda)

10 – 20 gouttes sur un sucre ou dans de l’eau jusqu’à 5 fois par jour

dès 6 ans

 Posologie 

!

 

Cocculus comp. comprimés (Weleda) 

Traiter le mal des transports deux à trois jours avant le départ et continuer pendant le voyage : 1 comprimé toutes les 2 – 4 heures

 

 Posologie 

Le bon truc : les préparations à base de substances amères, en particulier de gentiane jaune (Gentiana lutea), sont également utiles en cas de nausées.

 

Brûlures gastriques (brûlures d’estomac) 

L’oesophage ne dispose pas d’une protection de sa muqueuse. C’est pourquoi le suc gastrique acide peut attaquer l’oesophage. Les brûlures gastriques ou les renvois acides doivent absolument faire l’objet d’un diagnostic médical et d’un traitement.

Brûlures gastriques

 

 

Robinia comp. globules (Wala)

dès 12 ans

 Posologie 

Le bon truc : Les pommes de terre, la bouillie d’avoine, du pain bien mâché et du lait en petites gorgées peuvent lier le surplus d’acidité gastrique. Evitez le stress, le café, le tabac, l’alcool et des repas gras ou plantureux. Surélevez la tête du lit. Les préparations amères en faible dose peuvent apporter de l’aide.

 

Diarrhée

Pour le corps, les diarrhées aiguës survenant à la suite d’infections, d’intoxications ou de l’ingestion d’aliments avariés sont un moyen d’éliminer des toxines ; c’est pourquoi elles ne devraient pas être stoppées trop rapidement. Les médicaments qui agissent rapidement en bloquant l’intestin empêchent cette autorégulation.

Si une forte diarrhée persiste au-delà de 2 – 3 jours, une consultation chez un professionnel de la santé s’impose, car il y a un danger de perte de liquide et de sels minéraux. Chez le nourrisson qui se déshydrate très rapidement, il faut attendre moins longtemps.

Traitement de base en cas de diarrhée

 

Thé noir, tisane de feuilles de framboisier et de ronce

     

Myrtilles séchées

elles ont un effet constipant et conviennent bien pour les petits enfants

 

  

Carbo Betulae comp. comprimés (seulement sur ordonnance médicale, Weleda)

2 comprimés 2 – 5 fois par jour

dès 12 ans

 Posologie 

!

 

Bolus alba comp. poudre (Wala)

dès 2 ans

 Posologie 

!

 

Remèdes de grand-mère

 

Pommes finement râpées

Râper les pommes non traitées avec la peau. Plus la pomme est finement râpée, plus il y a de pectines libérées. Ces dernières lient les toxines et les bactéries responsables de la maladie et favorisent leur élimination.

 

  

Soupe aux carottes

Cuire les carottes dans une quantité double d’eau durant 2 heures ; mixer, rajouter la quantité d’eau qui s’est évaporée et saler. Ingestion par cuillerées à café.

 

  

 

Constipation

En règle générale, une constipation passagère n’est pas problématique, elle est le signe d’un trouble momentané. Il en est autrement lors d’une constipation chronique ; celle-ci peut engendrer d’autres problèmes de santé. En cas de constipation passagère, il suffit le plus souvent de manger des aliments riches en fibres et de boire beaucoup. Par contre, la constipation
chronique nécessite d’autres mesures.

L’ingestion de laxatifs sur une longue durée peut compliquer le problème: l’intestin devient paresseux et n’est plus capable de se vider sans être stimulé. Même les laxatifs à base de plantes contenant de l’aloès, des feuilles de séné ou de la racine de rhubarbe ne devraient pas être ingérés pendant plus de 10 jours et pas durant la grossesse. Ils provoquent une perte de sels minéraux, en particulier de potassium, ce qui favorise à nouveau la constipation. C’est pour cette raison que nous ne les conseillons pas pour l’automédication.

Traitement de soutien en cas de constipation

 

Graines de lin ou de plantain des sables (herbe aux puces)

Laisser tremper durant la nuit 1 – 2 CS, boire le matin. Il faut boire au moins un verre d’eau en plus par CS de graines.

 

  
 

Préparations amères

Les amers sont aussi une aide car ils stimulent les sucs digestifs, en particulier la bile, et également le péristaltisme intestinal.

☞ «Préparations amères»

     
 

Taraxacum Ø gouttes (Ceres)
    ou Taraxacum Ø gouttes (Weleda) 

Le pissenlit a une faible amertume et a fait ses preuves dans les formes légères de constipation.

 

 Posologie 

Digestodoron® gouttes (Weleda)

Redonne un rythme à l’activité digestive en cas de paresse intestinale

 

 Posologie 

BPZ

 

Soutien de la fonction hépatique et biliaire 

Divers facteurs provoquent une surcharge du foie ; celui-ci doit continuellement compenser nos erreurs alimentaires, métaboliser les substances ingérées (médicaments, alcool et autres denrées d’agrément) et détoxiquer notre organisme. Des symptômes tels que fatigue, manque d’énergie, troubles épigastriques avec nausées et aérocolie peuvent être la conséquence d’un foie débordé. Notez aussi que le réveil entre 1 et 3 heures du matin, moment où l’activité du foie est la plus intense, peut être la conséquence d’un trouble de la fonction hépatique.

Traitement de base pour soutenir le foie

 

Pissenlit, herbe d’achillée millefeuille, feuilles de menthe, feuilles d’artichaut

     
 

Enveloppement d’achillée milleufeuille

Un enveloppement après le repas de midi soutient le foie dans son action constructrice.

► «Applications externes»

     

Hepatodoron® comprimés (Weleda) 
Les comprimés d’Hepatodoron contenant des feuilles de fraisier et de vigne soutiennent le foie dans sa fonction métabolique.

dès 12 ans

Posologie

NE

 

Soutien du métabolisme et protection des cellules hépatiques

 

 

Anagallis comp. globules (Wala)
    oder Taraxacum comp. gouttes (Ceres)

A base de plantes contenant des substances amères et des extraits de graines de chardon Marie ayant une action protectrice pour les cellules du foie

 

Posologie 
Posologie 

NE

 

Les troubles de la fonction biliaire diagnostiqués par le médecin peuvent être soutenus en automédication par les gouttes de Choleodoron qui contient des extraits de gentiane jaune et de chélidoine.

En cas de trouble reconnu de la digestion des lipides due à une insuffisance de sécrétion biliaire

 

 

Choleodoron® gouttes (Weleda)

dès 6 ans

 Posologie 

NE

Le bon truc : Les substances amères soutiennent le foie et la bile dans leurs fonctions.

► «Préparations amères»

 

 

Pour en savoir plus :

Joël Acremant : Ma relation à la nourriture. Ed. anthrosana

 

► «Littérature complémentaire» 

 

 

Dernière actualisation 2017-04-28/cc

Copyright © 2013 zusammenhänge GmbH & anthrosana

Standarddosierung

 

Die nebenstehenden Angaben basieren auf folgenden Quellen:

Herstellerangaben:

WalaOVCH – Wala Schweiz, Online-Verzeichnis
PaBe WalaCH – Wala Schweiz, Packungsbeilage
WalaD – Wala Deutschland, Arzneimittelverzeichnis
WelOVCH – Weleda Schweiz, Online-Verzeichnisses
PaBe WelCH –  Weleda Arlesheim, Packungsbeilage
WelD – Weleda Deutschland, Arzneimittelverzeichnis

Monographien der deutsche Zulassungs- und Aufbereitungskommission: 

KomC – Monographien der Anthroposophie
KomD – Monographien der Homöopathie
KomE – Monographien der Phytotherapie

Literatur:

MGlöck – Anthroposophische Arzneitherapie / M. Glöckler
Vad – Vademecum
HSchr – Heilmittel der anthrop. Medizin / H. Schramm
RHKal Pflanzliche Urtinkturen / R.und H. Kalbermatten
HHVogel – Wege der Arzneimittelfindung / H-H. Vogel

Behördenangaben:

Swissmedic (Verschiedene Links)